107287096

 

 

                                                                   Pourquoi Peaux Cibles? 

 

Quelques expressions fort imagées du langage courant illustrent comment et combien nous cuisinons, et pas toujours de belle manière notre peau.

Peau de balle, peau de chien, vieilles peaux, faire la peau à quelqu’un, risquer sa peau, être bien, mal dans sa peau et tant d’autres formules, plus avenantes, telles que « peau de bébé, peau de pêche, peau de velours,etc.  

Quand j'ai débuté en cosmétique naturelle, la méconnaissance de la physiologie de la peau n'a pas été un frein. J’ai dû, au fil du temps, m’y intéresser de près afin de lui prodiguer des soins adaptés. Au fil des ans, j'ai publié nombre de formules sur le blog collectif Potions et Chaudron, les enrichissant des savoirs partagés. J'ai encore voulu aller plus loin en devenant naturopathe celle qui prend les chemins de la nature.

La peau est beaucoup plus qu’une simple enveloppe posée là, pour nous protéger. C’est le plus grand organe corporel, riche de  nombreuses terminaisons nerveuses et de corpuscules sensitifs, en liaison permanente avec le cerveau. Peau et cerveau sont en effet issus du même feuillet embryonnaire, l’ectoderme. Même si nous la cachons, la dérobons, la peau, miroir de l’âme révèle nos émotions, nos sensations, nos conflits internes et externes. Aimer sa peau, la dorloter, en prendre soin, c’est aussi prendre soin de son psychisme et de son être dans sa globalité.

Sur ce blog, je vais donc continuer à partager mes formules, mes plaisirs, mes passions mais aussi je vais expliquer mes choix, au moins certains, du point de vue de mes expériences et de mes acquis.