Les plus célèbres  de ces plantes de la famille des Lamiacées, comme la sauge, la lavande sont les menthes poivrées et vertes  et même les botanistes ne savent plus trop qui a engendré qui, on compte nombre d'hybrides, une armée de rejetons, des crépues, des aquatiques, des qui se promènent dans les champs, des toutes petites corses trapues et sauvages , des à odeur de chocolat, d'ananas, et de bergamote mon aimante, ma menthe que j'aime et utilise préférentiellement sous forme d'huile essentielle pour sa joie de vivre toute en douceur, pour ses vertus faites de force aimable, de féminité fleurie et bien sur à l'égal des autres menthes pour ses caresses soignantes de la sphère digestive.

Lors d'un de mes séjours ardéchois j'ai enfin pu acheter un plant de menthe bergamote ( mentha citrata L) chez l'un de ces indispensables, estimables et inestimables producteurs de simples. Vous n'imaginez pas comme je me suis confondue en remerciements tant cette plante est un concentré de joie qui me bouleverse littéralement. Au premier abord, son parfum semble futile pour monter en puissance de force sereine, juste très sûre de sa volonté  et vertus guérisseuses.

 

IMG_20160110_115829IMG_20160106_113805

 

 

Vite replantée dans une jardinière sur mon rebord de fenêtre parisien, elle s'est enracinée coriace et vorace, répandant aux plus chaudes journées son parfum affolant et pétillant.

Elle est encore bien présente  en ce moment à la grâce de cet hiver si doux et, parce qu'elle subit malgré tout mes bons soins la pollution parisienne, je la récolte pour juguler un peu son expansion, pour parfumer de sa pétillance ma maison et participer à ma manière au butinage des abeilles parisiennes.

  • Simple comme ses joyeux bon jours, il suffit d'un bain marie, d'un panier vapeur chinois dans lequel on met la plante et vogue sur cette chaleur verte dansante et équilibrante pour parfumer, désodoriser, énergétiser ma maison et ses habitants.

Il y a un temps certain et un certain temps que j'apprécie cette menthe bergamote et plus particulièrement son huile essentielle.

Jusqu'à ce jour, je n'ai encore pas trouvé son hydrolat sur le marché et je lance un appel aux producteurs et distillateurs et revendeurs amoureux de leurs plantes pour une plus grande visibilité de cette menthe et son hydrolat et son huile essentielle dans les boutiques biologiques.

Bien avant de lire le très précieux livre de Monika Werner et Ruth Von Braunschweig , c'est en humant la plante toujours sur les marchés ardéchois que son parfum floral ,primesautier, totalement décrispant et apte à dérider le plus rabat-joie des porteurs de panier de jour de marché que tous mes neurones olfactifs ont atteint  et réveillé mes sensations les plus enfouies, mes organes les plus inertes... Bref, un coup de foudre.

Composants principaux et essentiels de la menthe bergamote ( mentha citrata L) source livres de Werner et autres ouvrages.

  • linalol entre 40 à 60%
  • acétate de linalyle entre 30 à 50%
  • oxydes entre 3 à 5% surtout 1.8 cinéole et menthofurane lui donnant sa légère odeur de menthe. 

Cette menthe ne contient ni menthone, ni cétones moterpéniques, principes actifs retrouvés en grande quantité dans le profil biochimique des huiles essentielles de menthe poivrée et Nanah les rendant délicates à manipuler que ce soit  sur la peau , et surtout en interne restreignant aussi le panel d'utilisateurs enfants,  femmes enceintes, personnes âgées et utilisateurs inconscients et inconséquents. 

 

Selon Monica Werner, elle a le même profil que la lavande fine et peut la remplacer aisément  même appliquée pure sur la peau.

Elle est vulnéraire, dermoprotectrice, immunostimulante, fébrifuge, réquilibrante, calmante, réconfortante, anti dépressive, relaxante ... Un chapelet de bienfaits tant sur le physique que sur le psychisme... Alors, ne nous privons pas de cette huile essentielle en cosmétique, en relaxation, en prévention de nombre de maux tant sa générosité thérapeutique est grande et sans effets secondaires et son parfum si intrigant par sa pétillance fleurie.

Toutes les huiles essentielles de menthe bergamote ne présentent pas ce côté fleuri et peps.

J'aime celle de huiles et sens et celle de Herbeus qui se fournissait  auprès des Labos Combe D'ase.

Celle de AZ, est piquante et poivrée, elle pique le nez, est moins fleurie, je ne la conseille pas sauf pour la savonnerie où la note citrus est bienvenue.

Avant d'acheter cette HE, il vaut mieux la sentir, à défaut et encore mieux scruter la teneur en linalol et en acétate de linalyle qui font sa spécificité.

Mais notez bien que j'utilise aussi la menthe verte dite Nanah ( mentha  viridis, spicata), la menthe poivrée (mentha piperita) , mais essentiellement sous formes de tisanes, en aromates pour les petits plats, dans le  fameux thé au harem à la mode berbère parsemé de pignons de pin, je les machouille pour une haleine fraiche, où et  dans un verre d'eau additionnées de citron en trempette pour contrer les nausées,où et juste triturées fraiches en guise de cataplasme minimal contre les éventuelles piqûres de moustiques, contre les maux de tête et aussi pour la retrouver cette tête et la garder lucide.

 

IMG_20160110_114845

IMG_20160110_120428

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les menthes sont souvent connotées estivales, fraiches , voire glaciales, mais si comme moi vous vous attablez à la terrasse d'un petit café du marché d'Aligre été comme hiver, car c'est l'un des rares endroits où fleurent la convivialité, la chaleur et la générosité d'un thé à la menthe bien préparé, juste brûlant, juste sucré à point, vous vous rendrez compte à quel point les menthes s'adaptent aux besoins du corps.

Elles savent être réchauffantes en hiver et fraiches en été. Pour ma part été comme hiver j'aime les infusions chaudes, tièdes mais jamais glacées, trop de violence pour vraiment apprécier la l'art de la diffusion toute en douceur que prodigue les menthes.

Il m'arrive bien souvent de les apprêter 

  • macérât huileux, très gratifiant et efficace en massage du ventre dérangé, en massage de la nuque et du plexus pour se concentrer et bizarrement aussi se délasser et détresser.

En synergie avec d'autres plantes

  •  le laurier à visée anti-inflammatoire en ce cas sous forme de macérat huileux
  • sauge et lavande et menthe poivrée, pour les dames sages.
  • aux 3 menthes (poivrée, bergamote, douce)
  • avec la camomille en tisane pour lutter contre les indigestions et les maux de tête qui y sont souvent associés.
  • Les menthes adoucissent aussi les potions plus rudes au goût et pour certains palais et nez délicats, la pilule est plus facile à passer.
  • En glycériné total pour les enfants, en mouillant d'un peu d'hydrolat de menthe nanah, verte où bergamote et le reste de glycérine végétale.
  • Menthes et romarin s'avèrent être de puissants antioxydants et stimulants facilement intégrables à nos routines de santé sous forme de tisanes coup de fouet du matin,  pour faciliter la digestion tout en flattant le bilieux foie et les intestins irritables.

On adapte et module la dose de plantes selon les besoins et profils des personnes à qui sont destinées ces tisanes et infusions, car même sous ces formes douces, il convient de respecter la physiologie de tout un chacun, les moments de la prise de ces potions. Selon le dosage  et le moment de la journée, les menthes peuvent être fortement excitantes et où calmantes.

Bref vous l'aurez compris en toute première intention et même en intention avérée, et en interne, je ne me rue pas sur leurs huiles essentielles  mais privilégie les plantes, faciles, polyvalentes  et il me semble appréciées de tous.

J'utilise par contre volontiers l'huile essentielle de menthe poivrée en savonnerie, car elle a une vraie force de frappe face à la soude et son parfum semble vraiment éveiller un flot de bons souvenirs aux utilisateurs de mes savons. On peut renforcer cette énergie verte en couplant macérat huileux des diverses menthes et huiles essentielles de ces diverses menthes. 

J'espère que ce petit billet vous ouvrira aux menthes, aromates, condiments, alicaments, bonbons d'enfance, mais surtout à cette huile essentielle de menthe bergamote polybonheur.

Sur Potions je me suis souvent amusée avec les menthes, ma signature végétale es lamiacées... Comme ici

 

 

64381125_p